L'édito de Anne Jeanblanc

Notre organisme peut être comparé à une automobile, qui nous véhicule de notre prime enfance jusqu’à la fin de notre vie. Cette voiture est suffisamment bien conçue et fiable pour nous permettre de tenir pendant des décennies, malgré les ornières de la chaussée, les accrochages, voire les accidents. Parfois, certaines de ses pièces doivent pourtant être remplacées.
 
C’est le rôle des MÉCANICIENS DU VIVANT réunis à l’Opéra Comédie de Montpellier pour cette première édition de Futurapolis Santé. Les premiers ont déjà à leur disposition de nombreuses pièces de rechange et ils grefferont, demain, des organes créés en culture ou imprimés en 3D. D’autres nous présenteront leurs recherches les plus pointues destinées à faire rugir le moteur et briller la carrosserie le plus longtemps possible. D’autres encore rappelleront qu’une énergie « propre » est aussi nécessaire pour éviter l’encrassement du moteur que pour notre planète.
 
Mais les comparaisons avec l’automobile s’arrêtent là. Les as de la génétique peuvent faire bien mieux que ceux de la mécanique : pénétrer au cœur de nos cellules pour y corriger ou réparer des anomalies. La nouvelle technologie CRISPR-Cas9, véritable « couteau suisse », ouvre des perspectives aussi enthousiasmantes qu’inquiétantes. Car, dans le domaine des « manipulations génétiques », le mieux est souvent l’ennemi du bien. De l’enfant sauvé à l’enfant parfait, il n’y a qu’un pas…
 
L’immortalité est aussi une piste de recherche passionnante. Il est désormais possible de ramener au stade embryonnaire des cellules ayant pourtant vécu plusieurs décennies ! Le « cocktail à remonter le temps » a été mis au point au niveau cellulaire. Reste à présent à trouver la fontaine de Jouvence. Ce n’est pas pour demain, mais les spécialistes sont formels : jamais notre organisme n’a pu être aussi bien RÉPARÉ et RÉGÉNÉRÉ.
Ce « meilleur des mondes » est-il souhaitable ? Certains se posent déjà la question…
Pour vous parler des nouvelles prouesses de la science, nous avons convié les meilleurs spécialistes : généticiens, oncologues, biologistes, chirurgiens, du CHU de Montpellier et d’ailleurs, rejoints par des chercheurs de l’Inserm, du CNRS ou de l’INRA. Ils nous aideront aussi à prendre conscience de la nécessité d’entretenir au quotidien la belle « mécanique humaine » car, même si de géniaux orfèvres s’ingénient à la réparer, mieux vaut prévenir que guérir!
Dans la « Galerie de la découverte », espace de démonstration pédagogique et interactif installé au sein du foyer de l’Opéra de Montpellier, nous vous présenterons les applications les plus récentes de la science au service de notre santé. Grâce aux stimulateurs cardiaques les plus intelligents et au cœur virtuel, notre avenir s’annonce « palpitant ». Des inventeurs présenteront des prothèses auditives et des lunettes révolutionnaires pour lutter contre l’endormissement au volant, des vêtements intelligents capables de détecter un problème de santé et contacter un médecin ou encore différents moyens de suppléer un handicap. Et les sapeurs pompiers de l’Hérault enseigneront la pratique des gestes d’urgence, si salvateurs.
Rendez-vous à Montpellier les 13 et 14 octobre !
 
Anne JEANBLANC
Le Point