Ouverture : Demain, tous génétiquement modifiés ?

<h3 style= »text-align: center; »>OUVERTURE
DEMAIN, TOUS GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS</h3>
Après avoir été considérée comme une panacée, puis connu un creux de vague, la thérapie génique revient en fanfare : des travaux sont très prometteurs dans la lutte contre la myopathie ou une maladie rendant aveugle, pour ne citer que quelques exemples. Dernièrement, le premier traitement par thérapie génique destiné à lutter contre des rechutes de leucémie a été approuvé aux Etats-Unis. C’est en grande partie lié à l’arrivée récente d’une technique appelée CRISPR-Cas9. Derrière cette dénomination barbare se cache un « couteau suisse » permettant de reprogrammer plus facilement et plus rapidement le génome. Simple et peu coûteux, ses perspectives sont abyssales. Les interrogations qu’il suscite aussi. Car si l’espoir de traiter des maladies rares et héréditaires est légitime, celui de pratiquer l’eugénisme, de faire des bébés « à la carte » n’a rien de rassurant.

Quels sont les enjeux des actions sur notre génome ? Quelles perspectives offrent-elles ? Quels problèmes éthiques soulèvent-elles ? Verrons-nous bientôt naître les premiers HGM, Humains Génétiquement Modifiés