speaker_info

About The Speaker

Jacques Verger

Médiéviste, spécialiste de l'histoire des universités au Moyen Âge, membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Agrégé d’histoire, ancien membre de l’Ecole française de Rome, Jacques Verger a enseigné à l’Ecole Normale Supérieure et aux universités de Tunis, Nancy, Paris–XIII, Genève et Paris-IV. Il a été directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (« Histoire des Universités médiévales et modernes ») et est actuellement professeur émérite d’histoire médiévale à Sorbonne Université et membre de l’Institut (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres). Spécialiste de l’histoire de l’enseignement, de l’éducation et de la culture aux derniers siècles du Moyen Âge, il a consacré sa thèse d’Etat, en 1995, aux universités du Midi de la France entre le XIIIe st le XVe siècle. Il a été vice-président de la Commission internationale pour l’histoire des Universités.

Les travaux de Jacques Verger portent sur la Renaissance du XIIe siècle, Abélard et les écoles urbaines, sur les universités françaises et les collèges au Moyen Âge, sur la place des gens de savoir dans la société médiévale. On lui doit notamment, outre de très nombreux articles et collaborations à des volumes collectifs, Les universités françaises au Moyen Âge, Leyde, Brill, 1995, L’amour castré. L’histoire d’Héloïse et d’Abélard, Paris, Hermann, 1996, Les gens de savoir dans l’Europe de la fin du Moyen Âge, Paris, PUF, 1997, Enseignement, culture et société aux XIIe et XIIIe siècles, Rennes, 1999, Des nains sur des épaules de géants. Maîtres et étudiants au Moyen Âge, (en collaboration avec Pierre Riché), Paris, Tallandier, 2006, Les Universités au Moyen Âge, Paris, PUF, réédition, 2007.