speaker_info

About The Speaker

Jérôme Guedj

Haut fonctionnaire et homme politique

Après Sciences Po et l’ENA, Jérôme Guedj rejoint en 1996 l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) où il est nommé Inspecteur général des affaires sociales en 2010. En 2018, placé en disponibilité, il fonde un cabinet de conseil spécialisé sur les enjeux du vieillissement et crée avec Luc Broussy le think tank Matières grises.
Vice-président chargé des affaires sociales (1998-2011) puis président du conseil général de l’Essonne, il y déploie des politiques innovantes reconnues au  niveau national : création d’un service public départemental de maisons de retraite, lutte contre la maltraitance…
Il fut 1er vice-président de l’ADF (assemblée des départements de France), en charge des questions sociales. Son intérêt pour les questions liées au vieillissement l’amène à siéger de 2010 à 2015 comme membre du Conseil de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) Il a  également été membre du Haut conseil du financement de la protection sociale. En 2012, Jérôme Guedj devient député de l’Essonne. Il siège à la commission des affaires sociales. Il participe étroitement à l’élaboration de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Il est nommé parlementaire en mission par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour adapter la fiscalité des établissements privés non lucratifs intervenant dans le champ médico-social.
Il enseigne depuis plusieurs années à Sciences Po Paris. Il a publié en 2014 Plaidoyer pour les vieux (ed. Gawsewitch, réédition Grasset).
De mars à juillet 2020, il est chargé par Olivier Véran d’une mission relative à la lutte contre l’isolement des personnes âgées durant la crise Covid-19. En septembre 2020, il devient directeur de l’Observatoire des politiques sociales nouvellement créé par la fondation Jean-Jaurès.